Fonctionnement



  • Introduction

Cette page aborde la partie "software" de l'ordinateur. Pour une description des différentes pièces (hardware) cliquez ici. Lorsque l'assemblage des pièces est terminé, vous avez devant une superbe machine ....... qui ne sert à rien ! C'est une formidable capacité de calcul ultra rapide mais qui ne sait rien faire, un peu comme un cerveau capable de faire quelque chose mais qui ne sait pas, parce qu'on ne lui a pas appris. En effet, la machine est vide ! Il faut donc la remplir de "connaissances" et lui donner des "ordres" afin qu'elle puisse ensuite accomplir un certain nombre de tâches. Il existe plusieurs différences entre un homme et un ordinateur :
- L'ordinateur calcule bien plus vite.
- Il a une mémoire phénoménale.
- Il n'est pas intelligent dans le sens où il n'apprend pas tout seul.
- Il ne sait rien faire si on ne lui dit pas.
- Il ne crie pas "Allez L'OM" !


  • Le démarrage

Si certaines machines vous affichent un joli logo au démarrage, c'est pour vous faire patienter pendant que l'ordinateur charge des informations dans sa mémoire à partir du disque dur. Au début, il charge le BIOS. C'est un mini programme qui se trouve sur la carte mère (donc pas sur le disque dur) et qui permet à l'ordinateur de reconnaître tous les principaux éléments matériels qui le constitue et d'apprendre un langage humain (souvent l'anglais) qui lui permettra de communiquer avec vous. En effet, au départ, l'ordinateur ne comprend qu'un langage : le binaire. L'homme parle d'autres langues qu'on appellera "anglais", "français", "système décimal", "musique", etc.
Une fois le BIOS chargé, l'ordinateur affiche un bel écran noir, sans souris et complètement inutile. Il doit donc apprendre à bosser et à se servir du matériel c'est à dire qu'il doit apprendre un certain nombre de tâches : Ecrire, Copier, Coller, Imprimer, Dessiner, Scanner, afficher l'heure, etc . Pour y parvenir, il copie une suite d'instructions disposées dans différents fichiers à partir du disque dur vers sa mémoire. C'est ce qu'on appelle le système d'exploitation. Quand il a terminé de charger le système d'exploitation, l'ordinateur est prêt à être utilisé.


  • Les logiciels

Imaginez-vous dans une cuisine. Il ne suffit pas d'avoir plein de placards, étagères et tiroirs (c'est à dire de la capacité de stockage : Mémoire, gros disque dur). Il vous faut aussi des outils (four, lave-vaisselle, frigo, cafetière, mixer, et.). En informatique ce sont les logiciels. Les programmeurs, qui imaginent les logiciels, écrivent des instructions sous forme de code qui ont pour but d'apprendre à l'ordinateur à faire une tâche précise, par exemple "souligner un texte sélectionné". Quand vous cliquez sur le bouton "S" d'un traitement de texte, une suite d'instructions codées est envoyée au processeur pour qu'il exécute cet ordre. Si cela ne vous a pris qu'un clic, c'est parce que des gens ont déjà programmé cette tâche courante dans un logiciel. Prenons un exemple simple. Pour manger une viande cuite, l'homme des cavernes devait, ramasser du bois, faire un barbecue avec des pierres, allumer le feu comme il pouvait, attendre d'avoir de la braise et enfin poser sa viande ! Aujourd'hui, vous mettez la viande au four et vous appuyez sur un bouton. C'est parce que vous avez un "logiciel" (le four) qui a été "programmé" (construit) par des gens qui ont fait en sorte de vous faciliter la tâche. D'ailleurs quand vous regardez cette page, vous regardez un programme que j'ai codé d'une certaine façon pour faire apparaître le texte bien sûr, mais aussi des images, des liens, etc. Voici la ligne de code qui correspond à l'affichage du lien "Retour Menu" :



Votre navigateur internet, qui est déjà un logiciel, reconnaitra qu'il doit afficher un lien grâce à ce code (qui s'appelle code "HTML"). Il enlèvera tout ce qui le concerne et n'affichera que ce qui vous concerne à savoir "Retour Menu". Quand vous cliquerez sur le lien, il saura qu'il doit vous amener à la page nommée "informatique2.php". Cette ligne de code est donc la tâche que l'ordinateur doit accomplir. Elle le "programme", c'est à dire qu'elle lui "apprend" faire quelque chose. Si vous voulez voir tout le code de la page que vous êtes en train de lire, faites un clic droit à n'importe quel endroit de cette page (mais pas sur un lien) puis sélectionnez "afficher la source". Selon votre navigateur, le code la page apparaîtra avec différentes couleurs. Vous reconnaîtrez le texte que vous lisez en noir et les instructions destinées au navigateur en plusieurs couleurs. Impressionnant non ! Et pourtant cette page n'a qu'une fonction, celle d'afficher un texte et quelques liens. C'est bien plus compliqué quand il faut afficher des boutons qui doivent accomplir des fonctions précises. En conclusion, retenez qu'un logiciel est un code (appelé langage) qui a pour but d'apprendre à l'ordinateur un certain nombre d'actions précises. Ce sont les ustensiles de votre cuisine.


  • Le système d'exploitation

Comme vous l'avez peut-être lu autre part dans ce site, à l'allumage, l'ordinateur ne sait pas faire grand chose. C'est pour cela qu'il se charge de "connaissances" à l'aide d'un logiciel particulier : le système d'exploitation. Appelé également "OS" (pour Operating Système), il a plusieurs fonctions. Voici les plus simples :
- Faire communiquer les logiciels avec le matériel
- Simplifier la vie de l'utilisateur en lui proposant des actions faciles et rapides pour exécuter certaines tâches (clic, double clic, raccourci clavier, et.).
Avec d'anciens systèmes d'exploitation et d'anciennes machines où il n'y avait pas encore de souris (NE RIEZ PAS ! J'ai connu ça !), il fallait, pour démarrer un programme, taper une ligne de code du style " c:\Programs\Games\Sports.EXE". Aujourd'hui, nous faisons un double clic sur une icône et le tour est joué.
Il existe plusieurs systèmes d'exploitation mais le but de cette page n'est pas de les énumérer tous. Le plus connu est sans doute la série des "Windows" OS conçu par une entreprise américaine : Microsoft. Un autre est gratuit et tend à se développer de plus en plus. Il s'appelle "Linux". D'autres types d'ordinateur ("Apple") utilisent leur propre OS.


  • Fichiers

Pour fonctionner, l'ordinateur utilise des fichiers. Ce sont des données très diverses rassemblées sous un même nom. Il peut s'agir de vos propres données que vous pouvez modifier ou de logiciels dont l'ordinateur à besoin. Dans ce dernier cas, vous ne pouvez pas modifier ces fichiers. Un fichier doit avoir un nom composé de 2 parties :
- Le nom proprement dit.
- L'extension de fichier composée de 3 lettres (parfois 4) qui est séparée du nom par un point.
Exemple : "lettre_au_Père_Noël.doc". L'extension de fichier est "doc" et le nom du fichier est "lettre_au_Père_Noël". "Doc" signifie "document" ce qui nous renseigne sur le type de fichier. Il s'agit probablement d'une lettre qui doit s'ouvrir avec un logiciel de traitement de texte. Si on avait eu "lettre_au_Père_Noël.jpg", l'extension "jpg" nous aurait renseignés sur le fait que ce fichier était une photo. Si l'extension avait été "mp3", cela nous aurait indiqué qu'il s'agissait d'un document sonore.
"Au secours ! Je ne vois pas mes extensions de fichiers !"
Ne vous inquiétez pas ! Ce n'est pas grave. Elles sont probablement masquées par Windows. Pour les faire apparaître, ouvrez votre poste de travail et sélectionnez le menu "Outils" puis "Options des dossiers". Une fenêtre apparaît avec 4 onglets. Choisissez le deuxième intitulé "Affichage". Dans la liste déroulante appelée "paramètres avancés", cherchez l'option "Masquer les extensions de fichiers dont le type est connu" et vérifiez que la case correspondante soit décochée.

Il existe en gros 2 grands types de fichiers :
- Les fichiers qui servent aux logiciels.
- les fichiers de travail
Si on compare ces fichiers à un sculpteur, les fichiers logiciel sont les outils et les fichiers de travail représentent la statue. Une fois terminée, on pose les outils et on ne regarde que la statue. On oublie les outils pourtant, sans eux, on ne ferait pas grand chose ! Les logiciels sont donc des outils qui sont composés de plusieurs dizaines (parfois centaines) de fichiers que vous ne devez pas modifier sous peine de ne plus pouvoir utiliser votre programme. Les logiciels se composent en général d'un fichier principal reconnaissable à son extension "exe" qui signifie "exécutable". Ce fichier est bien souvent accompagné d'autres avec des extensions différentes (dll, ini, Ocx, etc .). Ils sont en général à un même endroit du disque dur qui regroupe tous les programmes installés sur votre machine.



Observons l'image ci-dessus. On voit une liste de fichiers logiciel dont 2 sont des exécutables (extension "exe"). Ils sont accompagnés de fichiers de complément (dll, ini).
Ci-dessous, une autre liste de fichiers mais ceux-ci sont des fichiers de travail que vous pouvez consulter ou modifier. Ce sont ceux qui vous intéressent. Leur extension permet à l'ordinateur de les reconnaître et donc de démarrer automatiquement le bon logiciel lorsque vous double cliquez sur le fichier. Dans notre cas, si on double clique sur "Quand on n'a que l'amour.mp3", l'ordinateur lance automatiquement le logiciel "VLC" qui va lui même ouvrir le fichier et le lire.
En effet, la machine a reconnu qu'il s'agissait de musique avec l'extension "mp3" et a donc démarré le bon programme. En revanche, il y a un fichier "Copie.ces" qui n'a pas été identifié par l'ordinateur (car il a l'icône ci-contre). Si on le lance, l'ordinateur ne saura pas quoi faire ! C'est un peu comme si vous aviez un robot à la maison. Lorsque vous lui présentez un tee-shirt, il l'identifie et va le mettre tout seul à la machine à laver, met la lessive et règle le bon programme. Si vous lui présentez une cuisse de poulet, il va éplucher des patates et la mettre au four pour un succulent poulet-frites. Mais si ce crétin prend votre cuisse de poulet pour un tee-shirt, votre repas risque d'avoir un goût de lessive ! L'extension de fichier a donc une importance capitale, pour vous et pour l'ordinateur.



Les fichiers de travail doivent être nommés de façon claire. Leur nom doit évoquer leur contenu à savoir que vous ne devez pas avoir à les ouvrir pour savoir ce qu'il y a dedans. C'est très important car cela va vous faire gagner du temps. Ci-dessus, les noms sont explicites (clairs) sauf pour "Copie.ces". Ici, le mot "copie" ne veut pas dire grand chose et reste flou. Attention, on croit parfois avoir nommé de façon claire un fichier comme par exemple "Repas.JPG", qui est une photo (car l'extension est "JPG"). En fait, quand vous aurez pris des centaines de photos, vous verrez que vous en avez plusieurs dizaines qui concernent des repas. Bon courage pour retrouver celle que vous voulez. Un nom comme "Noël_2009.JPG" (comme ci-dessus) aurait été plus parlant voire même "Noël_2009_chez_Mémé_avec_cousins.JPG". Pour renommer un fichier, il existe plusieurs moyens :
- cliquez sur le nom (pas sur l'icône) d'un fichier déjà sélectionné. Il passera en mode "renommer" et vous pourrez changer le nom.
- Faites un clic droit sur le fichier. Un menu apparaît. Sélectionnez "renommer".
- Sélectionnez le fichier en cliquant une fois dessus puis, dans la barre de menu (haut de la fenêtre), sélectionner "fichier" puis "renommer".
Attention de ne pas effacer l'extension du fichier (les dernières lettres après le point) sans quoi votre ordinateur ne pourra plus reconnaître de quel genre il s'agit. Il ne pourra plus l'ouvrir automatiquement.


  • Dossiers

Les dossiers constituent l'autre type d'objet que l'on peut trouver sur un disque dur. Alors que les fichiers sont des "contenus", les dossiers sont des "contenants" (parfois appelé "conteneurs"). Ce sont les "meubles" du disque c'est à dire qu'il servent à ranger les fichiers pour les retrouver. Vous ne le savez peut-être pas mais votre ordinateur possèdent sans doute plusieurs centaines de milliers voire millions de fichiers ! Si vous ne les rangez pas, vous les perdrez à coups sûrs ! La première des précautions à prendre est de donner des noms explicites (clairs, voulant dire quelque chose) à vos fichiers. Cela a déjà été dit plus haut (paragraphe sur les fichiers), je n'y reviendrai donc pas. La seconde précaution à prendre pour retrouver facilement vos fichiers est de les ranger à des endroits que vous retrouverez rapidement. On va donc utiliser des "étagères", des "tiroirs", des "classeurs", des "chemises", etc. ,bref, des "contenants". On les appelle des "dossiers".
Ils sont représentés par une icône caractéristique (ci-contre) qui rappelle une chemise doublée d'un intercalaire. Il existe d'autres icônes de dossier avec des dessins supplémentaires mais on trouvera toujours ce fond jaune caractéristique des dossiers.

Voici quelques exemples d'icônes de dossier ci-dessous.



Les dossiers servent donc à classer et ranger les fichiers. Il faut donc enregistrer ou déplacer les fichiers à l'intérieur des dossiers pour qu'ils soient à leur place. Les dossiers portent également un nom qui doit aussi être clair de signification quand on le lit. Contrairement aux fichiers, les dossiers n'ont pas besoin d'extension. Pour renommer un dossier, utilisez les mêmes méthodes que pour les fichiers (voir plus haut le paragraphe sur les fichiers).
Tout cela est clair, non ? Pourtant il y a un problème ! Si vous avez bien compris l'intérêt de mettre les fichiers dans des dossiers, cela peut s'avérer insuffisant. En effet, si vous avez séparé vos musiques en 2 dossiers alors que vous en avez 2000, bonjour le travail de recherche. Il vous faudra donc diviser vos dossiers en sous-dossier puis en sou-sous-dossiers puis en sou-sous-sous-dossiers etc. Vous allez donc créer une "arborescence", terme qui vient du mot "arbre" et qui décrit une organisation en multiples branches. Ainsi, vous allez créer par exemple pour vos photos, plusieurs sous-dossiers dans "photos". Observons la figure ci-dessous :



Il s'agit de l'arborescence du dossier appelé "Mes_Documents_Personnels". Il est organisé en plusieurs sous-dossiers mis les uns à côté des autres ou les uns dans les autres. Avec quelques encadrés, cela donne ceci :



On voit ici que le dossier "Noël_2009" (qui contient les fichiers photos de Noël 2009) se trouve dans le dossier "Famille", lui-même situé dans "Perso" qui à son tour est dans "Photos". le signe "-" dans un petit carré à gauche de l'icône du dossier signifie que le dossier est ouvert et que l'on peut donc voir ce qu'il y a dedans. Le signe "+" indique que le dossier est fermé et qu'il contient d'autres sous-dossiers qu'on ne peut pas voir sur cette figure. Si on clique sur un des "+", le dossier s'ouvre et laisse apparaître ce qu'il y a dedans.


  • Les dossiers compressés ou Archives

Imaginez que votre cousin des amériques, après avoir passé une semaine chez vous, s'en aille en oubliant son rasoir, son téléphone portable, sa cravate et un paquet de chewing-gum. Toutes ces choses ne se range pas au même endroit mais vous ne voulez pas les ranger. Vous voulez simplement lui envoyer. Vous n'allez pas faire 4 paquets séparés. Vous allez les mettre dans une seule boîte et la poster. C'est lui qui lorsqu'il ouvrira le paquet rangera ses affaires à 4 endroits différents. Ce genre de boîte s'appelle des "dossiers compressés" ou "archives". Voici quelques unes de leurs icônes :



Attention, il y a un piège dans leur nom. En effet, il ressemble a des noms de fichiers et non pas a des noms de dossiers car ils possèdent une extension qui est très souvent "rar" ou "zip". Examinons la figure ci-dessous.



Nous trouvons 2 dossiers ("Cours" et "Musique") puis 2 fichiers ("deserteur.txt" et "lettre fnac.doc") et 1 dossier compressé ("Paquet.zip"). Compris ?





Haut de la page
Tous droits réservés. MusiCassin 2010. Conception G.BARON